Hacking et sécurité, niveau 2

Techniques avancées de hacking : créer des shellcodes et payload afin d’exploiter des vulnérabilités applicatives sur les systèmes d’exploitations afin de mieux comprendre les failles et pouvoir élever le niveau de sécurité de votre système pour y remédier.

Objectifs

  • Comprendre les récentes attaques et exploitations de systèmes
  • Comprendre les techniques modernes de contournement des protections applicatives
  • Exploiter une vulnérabilité applicative sur les systèmes Linux et Windows
  • Créer des shellcodes et payloads (Linux et Windows)

Pour qui

  • Responsables, architectes sécurité, administrateurs systèmes et réseaux. Pentesters.

 

Pré-requis

  • Bonnes connaissances en sécurité SI, en C, Python et assembleur sont requises

Contenu de la formation

Hacking et sécurité, niveau 2

  • L’état de l’art offensif et défensif
    • Un peu d’actualité : la 5G, la blockchain, le smart contract, IoTs (objets connectés), IA, IPv4, IPv6.
    • Les dernières techniques d’attaques.
    • Les dernières stratégies défensives.
  • Du C à l’assembleur au code machine
    • Qu’est-ce que l’assembleur et le code machine. La compilation.
    • Le fonctionnement d’un processeur.
    • Les bases de l’assembleur et les bases du langage C.
    • Les concepts de l’encodage (modes d’adressage, registres, instructions, opérations…).
  • Les attaques applicatives
    • Les concepts des logiciels malveillants, des malwares (virus, rootkit ou autre).
    • État de l’art des backdoors sous Windows et Unix/Linux.
    • Mise en place de backdoors et de trojans.
    • Les shellcodes, le reverse shell TCP, le Bind Shell TCP.
    • L’encodage de shellcodes, suppression des NULL bytes.
    • Exploitations de processus: buffer overflow, ROP, Dangling Pointers.
    • Protections et contournement : flag GS, ASLR, PIE, RELRO, Safe SEH, DEP. Les shellcodes avec adresses hardcodées, LSD.
    • Metasploit avancé : architecture, fonctionnalités, interfaces, workspaces, écriture d’exploit, génération de shellcodes.
    • Travaux pratiques : Exploitation de shellcode : buffer overflow (Windows ou Linux). Contourner des protections. Obtenir un shell root par différents types de buffer overflow. Utiliser Metasploit et générer des shellcode.
  • Les techniques d’analyse
    • Analyse statique des binaires.
    • Outils d’analyse dynamiques.
    • La sécurité dans le bac à sable (sandboxing).
    • Le reverse engineering et debugging.
    • Packers et crypters modernes.
    • Travaux pratiques : Analyse d’un malware avec les différentes techniques d’analyse.
  • La cryptanalyse
    • Les concepts de la cryptanalyse (processus, chiffrement…).
    • Identification des algorithmes.
    • Attaques sur le chiffrement par flux, sur les modes ECB et CBC.
    • Les attaques par canaux cachés (side-channel attack).
    • Les attaques sur la blockchain.

Nos prochaines sessions

  • 12/09/2022 - 16/09/2022  

  • 14/11/2022 - 18/11/2022  

  • 09/01/2023 - 13/01/2023