01 53 90 15 20

Objectifs et contexte de la certification

Ce nouveau titre professionnel « Administrateur d’infrastructures sécurisées » (AIS), créé en date du 06/04/2018, répond aux besoins repérés sur le marché de l’emploi dans le domaine des infrastructures
informatiques. Il correspond aux exigences de qualification qui accompagnent les évolutions des infrastructures (complexité accrue, hybridation, sécurisation, recherche d’automatisation). Ces évolutions
interviennent dans un contexte où les pouvoirs publics et les entreprises accordent une importance croissante aux enjeux majeurs de la cybersécurité.

L’administrateur d’infrastructures sécurisées :

  • administre les infrastructures informatiques dont il assure l’installation, le paramétrage, la sécurisation, le maintien en condition opérationnelle et en condition de sécurité
  • propose et met en œuvre des solutions permettant de faire évoluer les infrastructures et contribue à la gestion des risques et à la politique de sécurité de l’entreprise
  • installe, sécurise et met en exploitation les composants de l’infrastructure (serveurs, réseaux, hyperviseurs)
  • supervise le fonctionnement et en assure le support, dans le respect des bonnes pratiques méthodologiques.
  • met en œuvre et administre les moyens techniques permettant aux utilisateurs d’accéder aux données et aux applications pouvant être hébergées sur différentes infrastructures (internes, externalisés, clouds privés ou publics), en assurant la sécurité des accès et la protection des données.
  • intègre les besoins liés à la mobilité dans la gestion de l’environnement de travail des utilisateurs.
  • applique la politique de sécurité de l’entreprise et contribue à son renforcement par l’étude et la mise en œuvre de solutions techniques et également par des actions de sensibilisation et de diffusion de bonnes pratiques.

Il exerce ses missions dans le respect des méthodes, des normes et standards du marché, des règles de sécurité, et des contrats de service. Ces missions s’exercent avec les contraintes des différents environnements (développement, test, recette, production). Il est l’interlocuteur des clients (internes ou externes), des responsables métier et des décideurs (maîtrise d’ouvrage), ainsi que des partenaires externes, prestataires et fournisseurs. L’utilisation de l’anglais est nécessaire pour comprendre des documentations techniques, utiliser les outils et logiciels ainsi que pour échanger avec des correspondants étrangers. 
L’administrateur d’infrastructures sécurisées peut être amené à travailler les jours non ouvrés, avec des possibilités d’astreintes.

Secteurs d'activités

Les différents secteurs d’activité concernés sont principalement :

  • Entreprise de services du numérique (ESN)
  • DSI
  • PME/PMI
  • Collectivités territoriales ou service public.

Types d'emploi accessibles

  • Administrateur systèmes et réseaux (et sécurité).
  • Administrateur systèmes (et sécurité).
  • Administrateur réseaux (et sécurité).
  • Administrateur d’infrastructures.
  • Superviseur infrastructure et réseaux.
  • Responsable infrastructure systèmes et réseaux.

Activités visées

  • Administrer et sécuriser les composants constituant l’infrastructure
  • Intégrer, administrer et sécuriser une infrastructure distribuée
  • Faire évoluer et optimiser l’infrastructure et son niveau de sécurité

Prérequis

Pour toutes les voies d’accès, hors VAE :

  • Etre titulaire d’un titre BAC + 3 Et/ou
  • Avoir exercé en tant que technicien de bases informatique ou hotline

Blocs de compétences

Compétences évaluées

  • Administrer et sécuriser le réseau d’entreprise.
  • Administrer et sécuriser un environnement système hétérogène.
  • Administrer et sécuriser une infrastructure de serveurs virtualisée.
  • Appliquer les bonnes pratiques et participer à la qualité de service.

Les compétences des candidats (VAE ou issus de la formation) sont évaluées par un jury au vu :

  • D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s).
  • D’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat.
  • Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.

Compétences évaluées

  • Créer des scripts d’automatisation.
  • Intégrer et gérer les différents environnements de travail des utilisateurs.
  • Administrer les services dans une infrastructure distribuée.

Modalités d’évaluation

  • D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s).
  • D’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat.
  • Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation.

Modalité de certification

Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 2ème bloc de compétences.

Compétences évaluées

  • Superviser, mesurer les performances et la disponibilité de l’infrastructure et en présenter les résultats.
  • Proposer une solution informatique répondant à des besoins nouveaux.
  • Mesurer et analyser le niveau de sécurité de l’infrastructure.
  • Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre de la politique de sécurité.

Modalités d’évaluation

  • D’une mise en situation professionnelle ou d’une présentation d’un projet réalisé en amont de la session, éventuellement complétée par d’autres modalités d’évaluation : entretien technique, questionnaire professionnel, questionnement à partir de production(s)
  • d’un dossier faisant état des pratiques professionnelles du candidat
  • Des résultats des évaluations passées en cours de formation pour les candidats issus d’un parcours de formation

Modalité de certification

Un certificat des compétences attestées selon les modalités d’évaluation décrites sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation du 3ème bloc de compétences

Modalités d'acquisition de la certification par capitalisation des blocs de compétences

Notre certification est constituée de 3 blocs de compétences. Chaque bloc est certifié, et donne lieu à une évaluation et à une validation. Un certificat des compétences attestées, selon les modalités d’évaluation décrites, sera délivré à chaque candidat(e) à l’issue de la validation de chaque bloc de compétences. La certification de chaque bloc est acquise définitivement.

La validation de la certification peut se faire :

  • par parcours direct : validation de la certification (donc des 3 blocs de compétences) lors d’un passage unique devant le jury
  • par parcours progressif : validation progressive de chaque bloc de compétences lors de différents passages devant le jury, jusqu’à la validation des 3 blocs menant à la validation de la certification.

VAE

Notre certification est constituée de 3 blocs de compétences. Chaque bloc est certifié, et donne lieu à une évaluation et à une validation.

La validation des 3 blocs de compétences est nécessaire pour valider la certification.

  • En cas de validation des 3 blocs de compétences, la certification est validée dans sa totalité.
  • En cas de validation partielle de la certification, le candidat valide 1 à 2 blocs de compétences. Un certificat des compétences attestées, selon les modalités d’évaluation décrites, sera délivré à chaque candidat/e à l’issue de la validation de chaque bloc de compétences. La certification de chaque bloc est acquise définitivement.

Le/la candidat(e) a ensuite, s’il/si elle le souhaite, la possibilité de se présenter à nouveau devant le jury de certification afin de valider le(s) bloc(s) de compétences restant(s) et obtenir sa certification. Il/elle dispose d’un temps illimité pour cela (dans la limite des dates d’enregistrement de la certification au RNCP).

EN PRATIQUE

Niveau II (6)

RNCP

Certification enregistrée au RNCP – Arrêté du 06/04/2018 paru au JO du 17/04/2018. Titre du Ministère chargé de l’emploi

Code NSF

  • 326 : Informatique, traitement de l’information, réseaux de transmission

Formacode

  • 31034

Codes ROME

  • M1801 : Administration de systèmes d’information
  • M1810 : Production et exploitation de systèmes d’information
  • M1806 : Conseil et maîtrise d’ouvrage en systèmes d’information

Sessions 2019

  • PARIS
  • LYON
Fermer le menu